07
15

Partager via Share on Facebook Tweet about this on Twitter Print this page Email to someone

Juillet 2015

CINÉMA D’ÉTÉ | JUILLET-AOÛT 2015 | VECTEUR

COMMENT OCCUPER VOS LONGUES NUITS D’ÉTÉ ? LE MERCREDI SOIR, PLACE AU 7ÈME ART AU 30 RUE DE MARCINELLE ! VOICI NOTRE PROGRAMMATION CINÉMATOGRAPHIQUE POUR CES MOIS DE JUILLET ET AOÛT 2015. UN MERCREDI, UN FILM (OU PLUS!). NOTRE BRASSERIE EST ACCESSIBLE DÈS 18H30, PROJECTIONS À 20H45. WELCOME !

MERCREDI 01.07 

JOURNAL DE FRANCE
RAYMOND DEPARDON & CLAUDINE NOUGARET
FRANCE | 2012 | 81’ | VOSTFR | COULEURS
CARTE BLANCHE À PHILIPPE REALE

Capture d’écran 2015-06-19 à 16.39.07

 

MERCREDI 08.07 

SUNCHASER
MICHAEL CIMINO
ÉTATS-UNIS | 1996 | 122′ | VOSTFR | COULEURS

Capture d’écran 2015-06-19 à 16.48.17

 

MERCREDI 19.08

LE VIEUX FUSIL
ROBERT ENRICO
FRANCE | 1975 | 103′ | VOF | COULEURS

Capture d’écran 2015-06-19 à 16.52.48

 

Montauban est sous occupation allemande. La guerre touche peu à peu à sa fin. Julien Dandieu, chirurgien et père de famille travaille dans des conditions difficiles. Les blessés se font nombreux dans les deux camps. Lui ne fait pas de politique. On soigne ceux qui souffrent, qu’il soient français ou nazis. Cela lui vaut régulièrement des menaces et des visites de la milice française.

Un matin, après plusieurs jours de travail acharné, Julien rejoint son village et sa famille. Il y règne un silence de mort. Les SS ont fait un massacre. Des corps jonchent désormais le sol de l’église. Sa femme a été brulée au lance-flamme et sa fille sauvagement tuée par balles.

Abattu, Julien s’empare alors du vieux fusil de chasse de son père. Sa vengeance, tristement rythmée par de bons et mauvais souvenirs de sa famille qu’il a tant aimé, sera terrible.

 

MERCREDI 26.08

TWO-LANE BLACKTOP
MONTE HELLMAN
ÉTATS-UNIS | 1971 | 102′ | VOSTFR | COULEURS

Capture d’écran 2015-06-19 à 16.59.03

 

Deux jeunes gars tracent en direction de l’est des États-Unis à bord d’un infernal bolide artisanal. Ils participent à des courses clandestines par pure passion pour la vitesse. Pour mettre une poignée de dollars en jeu également. Et pour jouir des ronronnements des moteurs.

Quand une magnifique Pontiac 455 fendant l’air avec grâce vient rouler à leur hauteur, les jeunes pilotes font la rencontre d’un homme friqué, grande gueule et mythomane. L’individu veut du défi et de l’adrénaline. Les cartes grises sont mises en jeu. Le premier qui arrivera à Washington remportera la voiture de l’autre.

On a pas vraiment affaire à un film à grosses bagnoles. Les gros moteurs passent au second plan pour privilégier la solitude, la compassion et la réflexion. Quelques amours frivoles et petites tensions viennent également nuancer ce Two-Lane Blacktop au rythme globalement lent, ne résumant pas ce long-métrage à une simple course de surpuissantes machines.