21
06
15

Partager via Share on Facebook Tweet about this on Twitter Print this page Email to someone

Du Dimanche 21 Juin au Samedi 25 Juillet 2015

CORRESPONDANCES VISUELLES

Capture d’écran 2015-04-02 à 16.06.59

« Images en rupture.

Décomposer, recomposer le monde.

La photographie n’est pas la réalité, même si elle lui ressemble. Elle serait plutôt une sorte de théâtre du réel qui transmet l’information, en suggère le prolongement, suscite l’émotion. C’est plus vrai encore pour le collage, que son auteur élabore à partir d’images réalisées ou choisies par d’autres et déjà publiées, dont il s’empare pour décomposer, recomposer le réel à sa façon. En détourner le sens.

Laurent Molet, collagiste, et Philippe Reale, photographe, poursuivent une œuvre personnelle. Elle pourrait leur suffire. Cultivant à la fois l’amitié et le goût de l’expérience, ils ont pourtant imaginé une correspondance qui ne soit ni verbale, ni écrite, mais « visuelle ». Ils se sont donné pour règle de travailler sous une double contrainte, celle que l’on se donne, et celle que l’on impose à l’autre, qui l’accepte. Un jeu un rien pervers à travers lequel, à tour de rôle, ils avancent une proposition à laquelle l’autre, bien que parfois tenté d’en prendre le contrepied, doit répondre au plus près. Ainsi, le même artiste qui se veut libre sur les sentiers de sa création, prend volontairement la liberté de s’enfermer dans une démarche originale, audacieuse.

Ce n’est pas courant. »

Extrait du préface de Georges Vercheval pour Correspondances Visuelles, ouvrage à paraitre le jour du vernissage de l’exposition du même nom, le samedi 20 juin 2015. Galerie V2, 19h, lors des Fêtes de la Musique.

Consultez votre invitation pour le vernissage ici.

Capture d’écran 2015-04-02 à 15.59.05